Mélenchon: Valls, “le plus grand commun diviseur de la gauche”

Le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a qualifié lundi soir Manuel Valls de "plus grand commun diviseur de la gauche", juste après l’annonce de la nomination du ministre de l’Intérieur à Matignon. François Hollande a nommé comme Premier ministre "le plus grand commun diviseur possible de la gauche, Manuel Valls. (…) À un désastre électoral, le chef de l’État répond par un suicide politique" a déclaré M. Mélenchon à la presse. "Le chef de l’État est l’unique responsable du désastre électoral qui a frappé la gauche hier", a assuré Jean-Luc Mélenchon.

Selon le député européen, "son intervention aujourd’hui et sa décision montrent qu’il n’a rien compris au message qui lui a été adressé par le peuple français. Il confirme son alliance préférentielle avec le Medef en replaçant au coeur du futur politique du gouvernement le pacte de responsabilité". Pour le dirigeant du Parti de gauche, Manuel Valls est "ultra-minoritaire dans le mouvement socialiste, minoritaire dans la gauche, et on le verra bientôt, très minoritaire dans le pays".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite