Marine Le Pen : “Nos compatriotes musulmans sont victimes de la classe politique française”

“Nos compatriotes musulmans sont victimes de la classe politique française”, a estimé sur i-Télé Marine Le Pen.

"C’est la classe politique qui est responsable de l’amalgame entre l’islam et le fondamentalisme", a-t-elle asséné. "Depuis des années, j’ai indiqué que je luttais contre le fondamentalisme et on m’a répondu à ça ‘islamophobe’", a poursuivi la présidente du FN. Et d’insister : "Je tiens UMP et PS responsables de l’amalgame."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite