Marine Le Pen : le FN n’a “aucun rapport” avec l’agression du militant d’extrême gauche


Marine Le Pen : “J’ai déjà vu ce type d’amalgame” par rtl-fr

"Le Front national n’a aucun rapport ni de près ni de loin avec cette agression", a réagi Marine Le Pen, jeudi 6 juin au micro de RTL. La veille au soir, un militant d’extrême gauche de 19 ans a été violemment agressé, lors d’une bagarre avec des skinheads, dans le quartier de la gare Saint-Lazare, à Paris. Le jeune homme se trouve jeudi matin en état de mort cérébrale.

Pour le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, il est clair que "cette violence (…) porte la marque de l’extrême droite". Mais la présidente du FN a prévenu : "Si certains se servent de cela pour effectuer des amalgames et pour tenter de salir le mouvement que je préside alors eux aussi devront en répondre."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite