Libye : “la victoire ou la mort” (Moustafa Abdeldjeïl)

"La victoire ou la mort", a lancé vendredi à ses partisans Moustafa Abdeldjeïl, le président du Conseil national libyen, qui représente l’opposition dans l’est du pays. Cet ancien ministre de la Justice de Kadhafi a mis en garde les insurgés contre la présence éventuelle d’agents du régime infiltrés dans leurs rangs et demandé l’arrêt des destructions de bâtiments. La foule a répondu à son discours en scandant : "La Libye est libre, Kadhafi doit partir".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite