Libye: L’Organisation de la conférence islamique dénonce l’usage “excessive” de la force

L’Organisation de la conférence islamique (OCI) a condamné mardi l’usage de la force “excessive” par les forces de sécurité contre les civils pour réprimer le soulèvement en Libye.

Libye: L
Dans un communiqué publié à Jeddah, l’OCI condamne "une catastrophe humaine contraire aux valeurs de l’islam et de l’humanité" et fait état d’un "nombre considérable de décès et de blessés".

Le secrétaire général de l’OCI, M. Ekemeleddin Ihsanoglu, exhorte les autorités libyennes à mettre un terme à la répression et à entamer "un dialogue sérieux" avec les protestataires.

La Libye est secouée depuis le 15 février par un mouvement de contestation sans précédent. L’organisation Human Rights Watch a évoqué lundi un bilan d’au moins 233 morts depuis le début de la contestation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite