Libye: Kadhafi distribuerait du viagra à ses soldats, selon les Etats-Unis

Les Etats-Unis ont affirmé jeudi que le régime de Mouammar Kadhafi distribue du viagra à ses soldats pour violer des femmes, soulignant ainsi que la coalition, accusée par certains pays de dépasser le mandat de l’ONU, est confrontée à un adversaire atypique.

Lors d’une séance à huis clos du Conseil de sécurité, l’ambassadrice des Etats-Unis Susan Rice a indiqué que les forces de Kadhafi "étaient approvisionnées en viagra pour que les soldats puissent commettre des viols", a rapporté l’un des diplomates présents.

L’ambassadrice n’a pas donné de sources pour étayer ces accusations. Mais un autre diplomate a expliqué qu’elle avait fait ce commentaire lors d’un débat avec un autre ambassadeur pour illustrer le fait que "la coalition est confrontée à un adversaire qui commet des actes répréhensibles".

Cette annonce intervient alors que la Russie et d’autres pays du Conseil affirment que la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et leurs alliés, dont les avions patrouillent au-dessus de la zone d’exclusion aérienne en Libye, excèdent le mandat défini par les résolutions du Conseil de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite