Liberté d’installation des médecins : “des rumeurs infondées”, selon Touraine

Alors que médecins et internes sont appelés à descendre dans la rue lundi, Marisol Touraine se défend de vouloir limiter leur liberté d’installation pour lutter contre la désertification médicale. "Je le répète ici clairement, le gouvernement n’a jamais eu et n’a pas le projet de limiter la liberté d’installation. Ce sont des rumeurs infondées", affirme la ministre dans un entretien au Parisien-Aujourd’hui en France daté de lundi.

Les internes compteront parmi les personnels hospitaliers appelés à faire grève à partir de lundi pour dénoncer la convention médicale et son avenant sur les dépassements d’honoraires. Ils redoutent également la mise en place, voulu par le gouvernement, d’un futur plan de lutte contre les déserts médicaux.

Concernant la grève, Marisol Touraine défend une nouvelle fois un accord "bon pour les patients qui pourront, grâce au contrat d’accès aux soins, être mieux remboursés par l’assurance maladie", et également "bon pour les médecins dont le remboursement de certains actes par l’assurance maladie va augmenter de 8% sur trois ans".

Chirurgiens des cliniques, internes et praticiens des hô pitaux publics, ou encore médecins libéraux exerçant en cabinet, sont appelés à se mobiliser à partir de lundi à l’appel de certaines de leurs organisations, sur des mots d’ordre très hétéroclites, avec comme seul point commun, mais pour des raisons diverses, la convention médicale et son avenant sur les dépassements d’honoraires, conclue avec l’Assurance maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite