Les USA “ont violé le droit international”

Les Etats-Unis ont violé les lois internationales en procédant à l’exécution au Texas d’un Mexicain, qui a toujours nié les accusations de viol et de meurtre d’une adolescente, a estimé vendredi la Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Navi Pillay. L’exécution de Humberto Leal, 38 ans, “mettent les États-Unis dans une situation de violation du droit international”, a déclaré Navi Pillay.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite