Les pro-Ouattara “aux portes d’Abidjan”

Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale, a affirmé jeudi dans un discours que ses Forces républicaines étaient "aux portes d’Abidjan", après quatre jours d’offensive contre les militaires fidèles au président sortant Laurent Gbagbo.

Par ailleurs, des tirs à l’arme lourde ont été entendus jeudi à la mi-journée à Abidjan près d’un important camp de la gendarmerie fidèle au président sortant ivoirien Laurent Gbagbo, a constaté un journaliste de l’AFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite