Les pays du Maghreb ont “beaucoup à gagner” d’une intégration économique (DSK)

Les pays du Maghreb ont "beaucoup à gagner" d’une intégration économique pour peu qu’ils fédèrent leurs énergies et travaillent ensemble, a déclaré mercredi à Washington le Directeur Général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss Kahn.

"La Tunisie, l’Algérie et le Maroc ont absolument beaucoup à gagner en travaillant ensemble dans le cadre d’une intégration économique régionale", a insisté M. Strauss Kahn, lors d’une rencontre avec des représentants de la presse arabe accrédités dans la capitale fédérale des Etats-Unis, rappelant que le FMI plaide depuis longtemps pour une telle intégration.

Le Directeur Général du FMI a tenu à souligner, dans ce contexte, que l’intégration économique maghrébine "constitue certainement un moyen de stimuler la croissance, elle-même seule véritable voie pour la création d’emplois", regrettant que pour des "considérations historiques", ladite intégration tarde à se concrétiser.

"Les bénéfices d’une telle intégration sont tellement énormes, qu’il n’y a pas lieu de choisir et encore moins d’hésiter", a soutenu M. Strauss Kahn, faisant observer que la conjoncture qui prévaut actuellement dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord rend cette intégration économique "plus que jamais nécessaire".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite