Les “marcheurs” de Macron en route pour l’Afrique

S’il a réussi à susciter une effervescence médiatique autour de sa campagne, Emmanuel Macron s’appuie aussi, avec son mouvement "En Marche", sur un réseau éclectique de "marcheurs" sillonnant la France pour tracter, convaincre et recruter. Mais cette "Grande marche" ne concerne pas que l’hexagone.

Des "marcheurs", avec à leur tête Mjid El Guerrab, partiront de Casablanca avec comme première étape la Côte d’Ivoire, suivie du Burkina Faso, du Mali et du Sénégal pour aller à la rencontre des Français installés en Afrique.

"Nous partons samedi 8 avril pour Abidjan pour entreprendre une "Grande Marche en Afrique" pour aller à la rencontre de nos concitoyens français résidents sur le Continent africain", a vendredi déclaré à Atlasinfo, M. Mjid El Guerrab.

"Nous allons les écouter, échanger avec eux sur le programme d’Emmanuel Macron et faire remonter leurs propositions concrètes. C’est l’objectif de notre initiative", a indiqué ce militant du mouvement "En marche".

Le 19 mars, les «marcheurs» de Macron ont fêté le printemps à Paris.

Au total, ils sont près de 240.000 adhérents à avoir rejoint En Marche, selon les chiffres de Sylvain Fort, directeur de la communication du mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite