Les maires Front national vont rétablir le porc dans les cantines scolaires

“Nous n’accepterons aucune exigence religieuse dans les menus scolaires”, a déclaré vendredi Marine Le Pen qui a annoncé la suppression des menus de substitution au porc dans les cantines scolaires des municipalités emportées par Front national lors des municipales de la fin du mois de mars. Hénin-Beaumont, Fréjus, Mantes-la-Ville ou encore Béziers pourraient être concernées.

Les maires élus en France sous l’étiquette du Front national vont rétablir les menus comportant du porc dans les cantines scolaires des municipalités qu’ils ont conquises, a annoncé la présidente du parti front national (extrême droite) Marine Le Pen.

"Nous n’accepterons aucune exigence religieuse dans les menus des écoles", a dit Marine Le Pen à la radio RTL, en présentant cette décision comme une mesure destinée à "sauver la laïcité qui est en très grave difficulté" en France.

Il n’existe en France aucune obligation pour les communes en charge des cantines scolaires de servir des repas adaptés aux convictions religieuses des élèves. Cependant, pour tenir compte de certaines demandes, des municipalités proposent une alternative aux repas avec porc.

Les maires Front national élus aux dernières municipales fin mars rétabliront les menus avec porc s’ils ont été supprimés car "il n’y a absolument aucune raison pour que le religieux entre dans la sphère publique, c’est la loi", a fait valoir Marine Le Pen.

"Marine Le Pen fait de la laïcité à l’envers", a dénoncé le parti communiste, dénonçant "une offensive anti-musulmans à peine masquée".

Le Front National a conquis onze villes aux élections des 23 et 30 mars alors qu’il n’en dirigeait aucune. La direction du FN a réuni jeudi les nouveaux maires pour leur prodiguer des "conseils" et échanger sur "les choses à faire, et surtout à ne pas faire", ont raconté des participants.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite