Le régime syrien “vacille” mais ne se “rendra pas facilement” (CNS)

Le régime du président syrien Bachar al-Assad "vacille" mais "ne se rendra pas facilement", a estimé lundi le porte-parole du Conseil national syrien (CNS), principal instance de l’opposition syrienne, alors que les rebelles livrent bataille à Damas et Alep.

"Ce qui se passe à Damas et Alep et d’autres villes syriennes depuis plusieurs jours constitue une étape cruciale pour établir une nouvelle phase de l’histoire de notre pays, et de la région aussi", a déclaré George Sabra dans un communiqué du CNS.

"C’est un message de la révolution au peuple pour dire très clairement que le régime va vers une fin inévitable", ajoute M. Sabra.

"Les criminels (le régime syrien, NDLR) envisagent encore un cycle de violences sanglantes", car "le régime vacille mais ne saurait se rendre facilement", souligne le CNS.

"Tous les Syriens (…) doivent être conscients de ce fait", explique l’opposant historique appelant l’Armée syrienne libre (ASL), bras armé de la rébellion, à tout faire pour assurer "la sécurité, la liberté et la dignité" des civils.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite