Le Raja de Casablanca a privé Ronaldinho de son rêve de jouer la finale contre Guardiola (Marca)

Le Raja de Casablanca est un “juste finaliste” de la 10ème édition de Coupe du monde des clubs disputée à Agadir et à Marrakech (11-21 décembre), souligne, le quotidien sportif espagnol “Marca”.

L’équipe marocaine a donné une "grande surprise" en battant l’Atletico Mineiro brésilien par 3-1 et "a privé Ronaldinho de son rêve de jouer la finale contre son ancien entraîneur au Barça, Pep Guardiola, qui dirige actuellement le Bayern Munich", indique le journal sur son site Internet.

"Le Raja de Casablanca a disposé de plusieurs occasions claires dès le début du match et a su les matérialiser à la fin de la rencontre", écrit Marca qui détient le record de visiteurs d’un journal sportif espagnol sur Internet avec plus de deux millions de personnes.

Les trois buts de l’équipe marocaine, qui a su gérer le match, ont éliminé l’une des équipes favorite de ce tournoi, ajoute la publication.

Le Raja Casablanca, première équipe arabe à se qualifier en finale de la Coupe du monde des clubs, a réussi un exploit historique après avoir gagné Auckland City (2-1), Monterrey du Mexique (2-1) et Atletico Mineiro (3-1).

Les Aigles verts défient, samedi, en finale les Bavarois, vainqueurs lors de la première demi-finale de la formation chinoise de Guangzhou Evergrande (3-0).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite