Le “prisonnier X” avait livré des informations sur le Mossad, selon ABC

Le
Le "prisonnier X", un Israélo-Australien mort en détention en Israël en 2010 et qui aurait été un agent du Mossad, avait été arrêté pour avoir fourni des informations au service de renseignement australien, selon des sources citées lundi par la télévision australienne ABC.

Ces sources ont déclaré à ABC que Ben Zygier avait été arrêté parce qu’il avait fait à des responsables du renseignement australien un compte rendu exhaustif de plusieurs opérations du Mossad.

Selon ABC, Ben Zygier a été trouvé pendu dans une cellule de haute sécurité de la prison Ayalon, près de Ramleh, au sud de Tel-Aviv, fin 2010.

Zygier, qui avait émigré en Israël vers 2001, aurait été arrêté en février 2010.

Après plusieurs jours de polémique médiatique et diplomatique, Israël a reconnu mercredi avoir détenu un Israélo-Australien sous une fausse identité "pour des raisons sécuritaires".

Ni l’identité du détenu ni les faits qui lui étaient reprochés n’ont été divulgués par les autorités israéliennes.

Le ministère israélien de la Justice a déclaré que le détenu avait eu droit à un avocat et que sa famille avait été dûment informée de son arrestation. L’enquête sur son décès a conclu à un suicide.

La commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, le Parlement israélien, a annoncé dimanche qu’elle lançait une enquête sur "l’affaire du prisonnier retrouvé mort dans sa cellule en décembre 2010".

Des sources ont déclaré à des journalistes de l’émission d’ABC Foreign Correspondent que Zygier avait livré à des responsables de l’Australian Security Intelligence Organisation (ASIO) des informations portant entre autres sur une mission top secret du Mossad en Italie qui était en préparation depuis des années.

ABC ne précise pas qui avait pris l’initiative du contact, qui aurait eu lieu pendant l’une des visites que Zygier, installé en Israël, avait fait en Australie avec sa femme et ses enfants.

Au cours de l’un des quatre voyages en Australie qu’il a faits au cours des années qui ont précédé sa mort, Zygier aurait fait une demande pour un visa de travail en Italie.

Toujours selon ABC, Zygier aurait fait partie d’un groupe de trois Australiens travaillant pour le Mossad qui auraient changé d’identité à plusieurs reprises, utilisant divers passeports au cours de voyages au Moyen-Orient et en Europe.

Selon les mêmes sources, Zygier aurait créé pour le compte du Mossad une firme de communications basée en Europe, dans laquelle étaient employés les deux autres Israélo-Australiens, et qui exportait des composants électroniques vers des pays arabes et l’Iran.

bur-jms/ia/plh

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite