“Le FN n’a pas eu de passé antisémite” (Aliot)

Le vice-président du FN Louis Aliot, de retour d’une visite en Israël où il dit avoir rencontré des Français partis s’y installer ainsi que des élus locaux, a assuré mercredi sur France-Inter que son parti n’a pas de "passé antisémite". "Le FN n’a pas eu de passé antisémite", mais a subi "une suspicion d’antisémitisme", a assuré le numéro deux du Front national et compagnon de sa candidate à l’Elysée. "Jamais aucun membre du FN n’a été décoré de la plus haute distinction du régime de Vichy", c’était "François Mitterrand, là on la ramenait moins dans les rédactions et dans les partis politiques". En visite en Israël lundi et mardi, Louis Aliot a rencontré des Français "qui y vivent ou y passent leur retraite, qui sont très inquiets de la situation en France" et "voulaient un peu connaître les positions du FN".

Des rencontres officielles ? "Non, quelques élus sur place, des élus locaux de tous les partis à peu près", a répondu Louis Aliot. "La classe politique israélienne, vue de France, est très à droite et sur des questions telles que l’immigration, ils sont très attentifs à notre positionnement, considérant, comme nous, que les révolutions arabes sont quand même quelque part une menace pour la sécurité et l’équilibre général de la géopolitique".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite