Le contrôle des armes en circulation en Libye est “de la responsabilité ” du CNT” (Commandant de l’Africom)

Le contrôle des armes en circulation en Libye est "de la responsabilité " du Conseil national de transition libyen (CNT), a affirmé, jeudi à Alger, le Haut commandant des forces américaines pour l’Afrique (Africom), le général Carter Ham.

"Il y a une menace de prolifération d’armes de Libye et cela nous inquiète tous (…). Les Etats-Unis sont d’accord avec beaucoup d’autres pays qui pensent que le contrô le de ces armes est de la responsabilité du CNT", a souligné le général Ham lors d’une conférence de presse tenue au siège de l’ambassade américaine à Alger.

Le général américain a ajouté que "tous les pays de la région sont en train de rechercher les moyens à même d’aider le CNT à contrôler le mouvement et la circulation de ces armes ".

Le département d’Etat us a dépêché deux équipes dans plusieurs pays de la région y compris l’Algérie pour s’entretenir avec les responsables de ces Etats afin de rechercher les moyens d’aider à contrôler le mouvement et la circulation de ces armes, a-t-il indiqué.

Le Commandant de l’Africom, qui se trouve à Alger dans le cadre d’une conférence sur le terrorisme, a, par ailleurs, noté que le défi qui doit être relevé surtout pour la communauté internationale "est comment aider la Libye et les Libyens à avoir l’Etat qu’ils veulent ".

"Pour ce faire, nous aurons besoin de soutien diplomatique, économique et sécuritaire de par le monde ", a souligné le Général Ham, estimant que "la Libye se dirige vers des jours meilleurs".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite