La recapitalisation des banques a “des effets heureux” (Hollande)

François Hollande a estimé vendredi matin que l’accord conclu dans la nuit par les pays de la zone euro sur la recapitalisation et la surveillance des banques avait déjà des "effets heureux". A son arrivée au Conseil européen pour la reprise des travaux des dirigeants des 27, le président français a estimé que cet accord comportait trois avancées.

"La première c’est sur la recapitalisation des banques, avec une supervision bancaire et avec un calendrier", a-t-il dit. "La seconde, c’est de permettre qu’il puisse y avoir pour l’Espagne des solutions de facilité qui puissent être apportées, là encore dans un délai court. Et puis enfin qu’il y ait, d’une manière générale, une pleine utilisation des instruments FESF et MES pour donner aux Etats qui ont fait des efforts les protections nécessaires par rapport aux taux d’intérêt." "Je constate que ces premières annonces ont déjà eu des effet heureux", a-t-il conclu sans préciser à quoi il faisait allusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite