La nouvelle tournée du Roi Mohammed VI en Afrique montre que son action en faveur du continent est “vraiment soutenue” (Charles Saint-Prot)

La nouvelle tournée que le Roi Mohammed VI effectue actuellement dans quatre pays de l’Afrique subsaharienne montre que Son action en faveur du continent est “vraiment soutenue”, a affirmé le directeur de l’Observatoire d’études géopolitiques (OEG) de Paris, Charles Saint-Prot.

Les visites officielles du Souverain au Mali, dans lequel l’influence du Maroc est considérable en termes de stabilisation, et en Guinée Conakry, un pays musulman important, ainsi que les deux visites de travail et d’amitié en Côte d’Ivoire et au Gabon, deux piliers de l’Afrique francophone, traduisent ”l’implication totale du Royaume avec l’Afrique”, a ajouté le Pr. Saint-Prot, qui était mercredi l’invité de Radio Médi 1.

Le Maroc est un ”leader visionnaire” dans la dynamique de développement de l’Afrique, a-t-il estimé, notant que le développement de la coopération Sud-Sud que le Maroc a amorcé ces dernières années conforte ”sa politique africaine” d’autant plus qu’il est conscient des potentialités du développement du continent.

”Le Maroc propose, aujourd’hui, à l’Afrique une coopération pour un développement qui se fasse sur des bases africaines et qui prenne en considération les intérêts des Africains”, a dit l’expert français, soulignant que le Royaume est "le seul pays du Maghreb qui a réellement une politique africaine dont le continent a besoin et qui sera au bénéfice de tous".

"Le Maroc est une puissance africaine, qui a des liens anciens, étroits, historiques, humains et religieux avec l’Afrique subsaharienne et qui s’est toujours impliqué en termes d’aide, de stabilisation et de religion dans le continent", a-t-il encore soutenu.

Sur le plan religieux, l’expert a souligné le rôle que joue le Maroc pour renforcer l’islam modéré dans le Continent.

"SM Le Roi Mohammed VI, Commandeur des croyants, est considéré par les musulmans malékites comme leur chef spirituel", a-t-il relevé, notant que cela appuie "le lien de confiance" en matière de coopération, politique, économique et sécuritaire entre le Maroc et les pays africains musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite