La Chine expulse deux navires de surveillance japonais

Les garde-côtes chinois ont récemment expulsé deux navires japonais pour des activités illégales de surveillance dans les eaux territoriales de la Chine, ont annoncé mercredi les autorités maritimes chinoises.

Les forces maritimes chinoises ont récemment identifié et expulsé deux navires japonais qui menaient des activités illégales de surveillance dans les eaux territoriales de la Chine, a souligné le Bureau national des Affaires océaniques et l’Agence de surveillance maritime chinoise (ASMC).

Selon l’ASMC, des officiers avaient découvert, dimanche soir, lors de patrouilles de routine en mer de Chine orientale, deux navires de surveillance de la garde-côte japonaise, qui ont quitté la zone suite aux avertissements des officiers chinois.

Cet incident viendra perturber à nouveau les relations entre les deux pays voisins. Ces relations se sont dégradées en septembre 2010 quand les garde-côtes japonais ont arraisonné un chalutier chinois dans une zone de la Mer de Chine orientale revendiquée par les deux pays, indique-t-on à Pékin.

L’incident a dégénéré en incident diplomatique. Le gouvernement chinois avait convoqué l’ambassadeur du Japon à quatre reprises et reporté des discussions prévues avec Tokyo sur l’exploitation commune de gisements gaziers en Mer de Chine orientale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite