L’UE veut faire du secteur financier un acteur majeur de la lutte contre le changement climatique

La Commission européenne a proposé jeudi des actions “concrètes” visant à faire du secteur financier un acteur majeur de la lutte contre le changement climatique.

La Commission européenne a proposé jeudi des actions "concrètes" visant à faire du secteur financier un acteur majeur de la lutte contre le changement climatique.

Grâce à ces actions, la participation du secteur financier "stimulera considérablement les efforts visant à réduire notre empreinte écologique tout en renforçant la durabilité et la compétitivité de l’économie de l’UE", souligne la Commission européenne dans un communiqué.

Ainsi, plus d’investissements seront canalisés vers des activités durables grâce à de nouvelles règles établissant les critères qui définissent si une activité économique est durable sur le plan environnemental.

"Ce système européen de classification harmonisé sera particulièrement utile pour les investisseurs qui, souvent, ne disposent pas d’informations suffisantes à propos de ce qui est vert ou pas", explique l’exécutif européen.

S’exprimant à ce sujet, le vice-président de la Commission européenne chargé de la stabilité financière, des services financiers et de l’union des marchés des capitaux, Valdis Dombrovskis, a relevé que ces actions montrent que l’UE est déterminée à "exploiter le vaste pouvoir des marchés de capitaux afin de lutter contre le changement climatique et d’encourager la durabilité".

"C’est essentiel pour l’environnement et l’économie, mais aussi pour la stabilité financière", a-t-il souligné, faisant savoir que les pertes économiques engendrées par des catastrophes climatiques ont augmenté de 86 % entre 2007 et 2016.

Les actions présentées par la Commission européenne font suite au plan d’action sur le financement de la croissance durable du 8 mars 2018, lequel a constitué la première mesure prise par la Commission pour soutenir un système économique durable sur le plan environnemental qui lutte contre le changement climatique et l’épuisement des ressources.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite