L’Otan risque d’être considérée comme “force d’occupation” si elle continue à tuer des civils afghans (Karzaï)

La coalition internationale de l’Otan risque de se transformer en "force d’occupation" si elle continue à tuer des civils afghans au cours de ses opérations, a mis en garde, mardi, le président Hamid Karzaï.

"S’ils continuent de bombarder des maisons afghanes alors que le gouvernement le leur a interdit, alors leur présence sera considérée non plus comme celle d’une force menant une guerre contre le terrorisme mais comme celle d’une force d’occupation", a déclaré M. Karzai lors d’une conférence de presse.

Dimanche, Hamid Karzaï avait lancé un "dernier avertissement" aux forces de l’Otan, en particulier aux Américains qui en composent plus des deux tiers, les sommant de cesser certaines opérations "unilatérales", après la mort, selon les autorités locales, de 14 civils dont 10 enfants, dans une frappe d’hélicoptères sur deux maisons dans le sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite