L’ambassadeur américain aux Pays-Bas se défend de propos contre les musulmans

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis aux Pays-Bas a tenté de se défendre de propos qu’il avait tenus il y a quelques années sur un “chaos” causé par les musulmans dans ce pays.

Pete Hoekstra a commis cette gaffe lors d’une interview avec un journaliste de la télévision publique néerlandaise NOS qui l’interrogeait vendredi sur des propos tenus lors d’une conférence en 2015.

"En réalité, c’est faux: nous devrions appeler ça des fake news" a-t-il répondu, alors que le journaliste lui demandait des explications sur ce qu’il avait qualifié de "chaos" et de "zones de non-droit" aux Pays Bas. "Je n’ai jamais dit ça", a-t-il ajouté.

Mais dans un extrait vidéo de cette conférence, on peut entendre M. Hoekstra dire: "le mouvement islamique est arrivé à un point où il fait sombrer l’Europe dans le chaos. C’est le chaos aux Pays-Bas, il y a des voitures brûlés, des personnalités politiques brûlées."

"Et oui, il y a des zones de non-droit aux Pays-Bas" a-t-il ajouté.

Il a ensuite accusé le journaliste d’utiliser des "fake news" contre lui, avant de se rétracter et de nier avoir utilisé ce terme.

L’échange, diffusé lors de l’émission d’actualités "Nieuwsuur", a ensuite largement circulé sur les réseaux sociaux.

M. Hoekstra, Américain d’origine néerlandaise et ancien membre de la Chambre des représentants du Michigan, a été accrédité ambassadeur aux Pays-Bas le 11 décembre. (afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite