Inde: christine Lagarde défend la “visite partenariats”

Inde: christine Lagarde défend la
La visite en Inde de Nicolas Sarkozy, marquée par des promesses de contrats importants, n’est pas une "visite carnet de chèques", a déclaré la ministre française de l’Economie, Christine Lagarde. "Ce n’est pas une visite carnet de chèques, c’est une visite partenariats", a-t-elle dit à des journalistes après l’annonce par l’Elysée de contrats ou promesses de signatures de contrats d’un montant de 15 milliards d’euros. "Certes, 15 milliards, c’est un montant très important. Ce qui est surtout très important, c’est le partenariat qu’on est train de nouer avec ce pays", a ajouté la ministre. "Sur le nucléaire, on a un accord qui permet aux industriels indiens de participer aux travaux d’élaboration", a-t-elle encore dit, ajoutant: "On n’est pas juste dans une relation fournisseur client."

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite