Fusillades de Toulouse et Montauban: le suspect préfère se rendre “la nuit”, selon Guéant

Fusillades de Toulouse et Montauban: le suspect préfère se rendre
Le suspect des fusillades de Toulouse et de Montauban souhaite se rendre "la nuit, pour que ce soit plus discret", a affirmé mercredi soir le ministre de l’Intérieur Claude Guéant. Il a ajouté que les négociations se poursuivaient avec Mohamed Merah, qui est retranché dans son appartement toulousain cerné par les forces de l’ordre.

Le jeune homme discute "sur les conditions de sa reddition", a dit le ministre dans un entretien à France-2 enregistré peu avant 20h. "Il a affirmé qu’il voulait se rendre mais qu’il voulait le faire la nuit et qu’il le ferait sans doute avant la fin de la journée (…) Il veut se rendre la nuit pour que ce soit plus discret", selon M. Guéant.

L’"opération prend du temps parce qu’elle est très difficile", a souligné le ministre, rappelant que les forces de l’ordre voulaient prendre le suspect "vivant pour pouvoir le déférer à la justice et que justice soit rendue".

L’éventualité qu’il se donne la mort est une hypothèse "que nous avons à l’esprit", a admis le ministre, ajoutant toutefois que le jeune homme, Mohamed Merah, âgé de 24 ans, avait "donné le sentiment qu’il était attaché à la vie et qu’il n’était pas sur une pente suicidaire". Par ailleurs, le suspect affirme agir seul "et toutes nos observations confirment cette solitude", a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite