France: George Clooney, César d’honneur, défend “la liberté”

L’acteur américain George Clooney a lancé un appel à la défense de la liberté dans l’Amérique de Trump en recevant vendredi soir à Paris un César d’honneur lors de la 42e cérémonie de remise des prix du cinéma français.

"Nous nous décrivons comme les défenseurs de la liberté … mais nous ne pouvons pas défendre la liberté à l’étranger si nous l’oublions chez nous", a-t-il déclaré en recevant son César.

L’acteur a lancé en français "merci" devant une salle debout pour l’ovationner.

L’acteur a fait de nombreuses allusions à la présidence de Donald Trump soulignant que "le monde traverse des changements importants, pas tous dans le bon sens".

"Ne confondons pas l’opposition avec la déloyauté", a-t-il lancé.

"Nous ne devons pas être menés par la peur dans un âge de déraison. Si nous creusons dans notre histoire, nous verrons que nous ne descendons pas de gens qui avaient peur", a-t-il poursuivi.

George Clooney s’est dit "très fier" de son épouse Amal, qui attend leurs jumeaux, et "excité sur les années à venir et particulièrement sur les mois à venir". "Je t’aime", a-t-il lancé à Amal Clooney, dont la robe fourreau blanche laissait voir le ventre arrondi.

George Clooney, 55 ans, incarne tout le glamour hollywoodien. Il a reçu de multiples récompenses, dont l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour "Syriana" en 2006, et un Oscar du meilleur film comme producteur pour "Argo" en 2013.

Devenu célèbre grâce à son rôle dans la série télévisée "Urgences", il a tourné à six reprises avec Steven Soderbergh, notamment dans "Ocean’s Eleven", "Ocean’s Twelve", "Ocean’s 13" et "Solaris", et quatre fois avec les frères Coen ("O’Brother", "Intolérable cruauté", "Burn after reading" et "Ave, César!").

Il a réalisé lui-même plusieurs films, parmi lesquels "Confessions d’un homme dangereux", "Good night and good luck", "Les Marches du pouvoir" et "Suburbicon", qui sortira en 2017.

En 2016, c’est l’acteur américain Michael Douglas qui avait reçu un César d’honneur, après trois autres Américains, Kevin Costner en 2013, Scarlett Johansson en 2014 et Sean Penn en 2015.

AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite