“Exodus: Gods and Kings” interdit au Maroc pour avoir “représenté Dieu”

La fresque biblique de Ridley Scott “Exodus: Gods and Kings”, sur la fuite hors d’Egypte de Moïse, a été déprogrammée des salles de cinéma du Maroc pour “avoir représenté Dieu”, a expliqué samedi la distributrice du film.

Selon la décision d’interdiction, parvenue à l’entreprise distributrice au Maroc, le film contient une scène de "représentation de Dieu" matérialisée par un "enfant qui donne la révélation au prophète Moïse".

Dans un premier temps, cette déprogrammation intervenue mercredi lors de la sortie en salle, n’a pas été motivée officiellement. Les exploitants de salles de cinéma avaient alors reçu un ordre "oral" pour "déprogrammer" le film, selon des médias marocains.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite