Espagne: suppression de 861 emplois de la télévision régionale publique “Telemadrid”

La justice espagnole a approuvé mercredi un plan social prévoyant la suppression de 861 emplois sur quelque 1 150 à la télévision régionale publique de Madrid “Telamadrid”, évitant ainsi la fermeture de cette chaîne autonome.

Le Tribunal suprême (TS) a cependant ordonné une augmentation des indemnités de départ octroyés à 45 jours par année travaillée contre 20 prévus dans le plan social, qui avait été adopté le 9 janvier 2013.

Cette décision constitue "une bonne nouvelle" parce qu’elle "garantit la viabilité future" de Telemadrid comme chaîne publique de télévision, a déclaré à la presse le porte-parole du gouvernement de la communauté de Madrid, Salvador Victoria.

Il s’agit aussi d’une "bonne nouvelle pour près de 300 familles et salariés travaillant pour l’organisme public Telemadrid qui vont conserver leur poste de travail", a-t-il estimé.

A rappeler que le président de l’exécutif de la région de Madrid, Ignacio Gonzalez (PP), avait menacé de fermeture pure et simple de cette chaîne de télévision si le plan social (ERE) était annulé. Ce dernier prévoyait le licenciement de 925 employés, avant d’être ramené à 861 postes.

Depuis le début de la crise économique en 2008 en Espagne, l’Association de la presse de Madrid (APM) a recensé 284 médias et 11 151 emplois en moins. La Fédération des associations de journalistes d’Espagne (Fape), pour sa part, avance le chiffre de 10 500 postes d’emplois disparus depuis 2009. Le dernier cas a été la fermeture de la télévision régionale de Valence, qui employait 1 700 personnes, et qui a cessé d’émettre en novembre à cause d’une lourde dette.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite