DSK : une “victoire de la vérité”

L’avocat de DSK, Benjamin Brafman, s’est dit soulagé pour son client à l’issue de l’audience, dans une interview accordée au Parisien. “Ce n’est pas la victoire d’un homme riche qui a pu se payer des bons avocats contre une jeune femme pauvre. C’est la victoire de la vérité”, a-t-il estimé.Il nie toute violence dans le rapport sexuel qui aurait eu lieu entre Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo : “La relation n’était pas forcée, mais consentie. Hormis ces aspects fondamentaux, je ne conseillerais pas à DSK de raconter ce qui s’est passé dans la chambre. Ce n’était pas un crime, voilà tout”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite