DSK a concédé avoir fait des “avances” à Tristane Banon

Dominique Strauss-Kahn a concédé lors de son audition, avoir fait des "avances" à Tristane Banon, a indiqué vendredi une source proche de l’enquête, interrogée sur une information de lexpress.fr. Selon cette source, il aurait tenté sans succès d’embrasser la jeune femme.

Lors de son audition le 12 septembre par la brigade de répression de la délinquance contre la personne, l’ancien favori de la présidentielle a toutefois "réfuté toutes les accusations" de tentative de viol" lors d’une rencontre en 2003 avec Tristane Banon.

DSK ne sera pas confronté à son accusatrice Tristane Banon, selon Le Figaro.fr. Le parquet devrait décider la semaine prochaine ses suites qu’il compte donner au dossier, selon la même source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite