Colombie : sept dissidents des FARC tués par l’armée dans le centre du pays

Sept dissidents de l’ex-guérilla des Farc ont été tués vendredi par l’armée, dans le centre de la Colombie, a annoncé une source militaire. Ils ont été abattus dans le département de Meta lors d’une opération menée par un commando d’élite des armées de terre et de l’air, a précisé le commandement général des forces armées dans un communiqué, relayé samedi par la presse.

Parmi les dissidents tués lors de cette opération, figure Mario López Córdoba, alias "Negro Edward", considéré comme un proche du chef dissident des Farc, Miguel Botache Santillana, plus connu sous le surnom de "Gentil Duarte", a précisé le communiqué. Selon l’armée, "Negro Edward" a été chargé par "Gentil Duarte" d’élargir la présence de la dissidence aux départements de Caquetá et Putumayo (sud-ouest), de Guaviare (sud-est) et de Meta afin de contrôler la production et la commercialisation de la cocaïne grâce à des cartels de drogue dans le pays.

Les autorités colombiennes lui attribuent également des actions terroristes contre la force publique et la population civile, des déplacements forcés et des extorsions. "Negro Edward" est également accusé du meurtre de deux paysans à La Macarena (Meta) et de l’activation d’un explosif ayant causé des blessures à un sous-officier et à trois marins dans le département de Guaviare, détaille le communiqué. Selon l’armée colombienne, cette opération s’est soldée par la mort d’un membre la police et la saisie de plusieurs armes et munitions, de matériel informatique et de communication ainsi que d’un bateau et un moteur hors-bord.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite