Caricatures du Prophète: le président tunisien gracie le bloggeur Jabeur Mejri

Le président de la Tunisie Moncef Marzouki a gracié le bloggeur Jabeur Mejri, condamné en mars 2012 à une peine de sept années d’emprisonnement pour avoir mis en ligne sur les réseaux sociaux des caricatures “irrévérencieuses” du Prophète, selon une information de l’agence TAP.

Selon le porte-parole de la Présidence Adnane Mansar, le président a signé, la semaine dernière, l’Arreté républicain de grâce spéciale en faveur du bloggeur.

Joint au téléphone par l’agence TAP, Mansar a préciséque l’Arreté républicain en question a été transmis, ce mercredi, au ministère de la Justice. Pour autant, a-t-ilajouté, le bloggeur restera en prison pour son implicationdans d’autres affaires en cours.

Selon la même source, le président Marzouki avait demandé auparavant au président du Haut comité des droits de l’Homme et des droits fondamentaux de rendre visite à Mejri en prison, a encore rappelé Mansar selon qui Mejri "a présenté des excuses par écrit pour les faits qui lui sont reprochés et jugés attentatoires à la personne du Prophète".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite