Belgique : situation “grave”, selon Albert II

Le roi des Belges Albert II a qualifié vendredi la situation politique de "grave" dans le pays, au lendemain du rejet par les indépendantiste flamands de la N-VA d’une proposition de compromis avec les francophones présentée comme celui de la dernière chance."Compte tenu de la gravité de la situation politique, le roi souhaite que chaque responsable politique du pays prenne quelques jours de réflexion pour mesurer les conséquences de la situation politique et chercher des pistes de solution", selon un communiqué du Palais, alors que la Belgique n’a toujours pas de nouveau gouvernement, 390 jours après les dernières élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite