Arrestation en France de trois “terroristes présumés” tchétchènes liés au réseau démantelé en août 2012 en Espagne (Ministère)

Trois "terroristes présumés" islamistes, d’origine tchétchène, liés à une cellule démantelée en Espagne en août dernier, ont été arrêtés en France, a annoncé, vendredi, le ministère espagnol de l’Intérieur dans un communiqué.

Les trois personnes ont été interpellées, le 26 février, lors d’une opération menée dans le cadre d’une enquête hispano-française, a ajouté la même source.

Selon le ministère espagnol de l’Intérieur, ces arrestations interviennent après le démantèlement, le 2 août 2012, dans le cadre de l’"Opération Plomo", d’une cellule terroriste "soupçonnée de planifier des attaques terroristes en Espagne et dans d’autres pays européens".

Trois membres de cette cellule, dont un Turc, avaient été arrêtés dans "l’une des plus importantes" enquêtes menées contre le réseau islamiste, avait indiqué alors le ministre espagnol de l’Intérieur, Jorge Fernandez Diaz, soulignant qu’"il y a des indices clairs que les hommes arrêtés pouvaient être en train de préparer des attentats en Espagne et/ou à l’étranger".

Il s’agit de "l’une des plus importantes enquêtes menées jusqu’à aujourd’hui contre l’organisation terroriste Al-Qaïda au niveau international", avait déclaré le ministre, ajoutant que "du matériel explosif", en quantité suffisante pour "détruire un autobus", a été découvert dans un appartement où vivait l’un des trois hommes, à La Linea de la Concepci?n, une ville d’Andalousie, située dans le sud du pays. "De la documentation sur l’utilisation d’ULM et d’avions téléguidés", a également été saisie, avait révélé le ministre espagnol.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite