ArcelorMittal : la colère des métallos devant le QG de Sarkozy

Les salariés de l’aciérie ArcelorMittal de Florange se sont réunis devant le QG de Nicolas Sarkozy à Paris. Les sidérurgistes, venus défendre leur emploi, ont été accueillis par les gaz lacrymogènes des CRS. “C’est honteux” ont dénoncé les syndicats.

"Travailler plus pour gazer plus !" Venus protester devant le QG de Nicolas Sarkozy à Paris, les métallos du site d’ArcelorMittal à Florange (Moselle) ont été aspergés de gaz lacrymogène par la gendarmerie mobile, jeudi 15 mars à la mi-journée. En raison de ces échauffourées, ils ont décidé de boycotter la rencontre avec le chef de l’Etat prévue lundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite