Amy Winehouse n’avait pris aucune drogue illégale

Les tests toxicologiques montrent qu’Amy Winehouse n’avait consommé aucune substance illégale avant son décès le 23 juillet dernier, a-t-on appris mardi auprès de la famille de la chanteuse.
Les tests montrent que “l’alcool était présent”, mais il n’a pas encore été déterminé si cette consommation a joué un rôle dans la mort d’Amy Winehouse, à l’âge de 27 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite