Washington condamne la “violence affligeante” en Libye

La Maison Blanche a condamné, mardi, la "violence affligeante" contre les manifestants en Libye, en proie à un soulèvement populaire, tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes. "Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes (à) de cette violence affligeante", a déclaré à la presse Jay Carney, porte-parole de la présidence américaine.

Lundi, la Secrétaire d’Etat US, Hillary Clinton, a fait part de la "forte condamnation" par Washington de la violence en Libye. " Le monde suit la situation en Libye avec préoccupation", a souligné le chef de la diplomatie américaine, appelant à " mettre fin à l’effusion de sang".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite