Une jeune femme “radicalisée” interpellée en France

Une jeune femme "radicalisée" de 18 ans a été interpellée mercredi à Clermont-Ferrand dans le centre de la France et placée en garde à vue par les services antiterroristes, suite à des "messages inquiétants" sur la messagerie cryptée prisée les jihadistes "Telegram", rapportent vendredi les médias, citant une source judiciaire.

Cette interpellation s’inscrit dans le cadre de la surveillance des chaînes de Telegram, menée par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

La section antiterroriste du parquet de Paris a déclenché une enquête préliminaire pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle", a ajouté la même source.

La jeune femme devait être transférée au siège de la DGSI à Levallois-Perret, en région parisienne, pour y poursuivre sa garde à vue, selon une source policière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite