Un député salafiste égyptien condamné pour “acte indécent”

Un dignitaire religieux égyptien élu au Parlement, dissous par la Cour constitutionnelle en juin, a été condamné samedi à 18 mois de prison pour “indécence” après avoir été surpris en train d’avoir des relations sexuelles avec une femme dans sa voiture, a rapporté l’agence officielle Mena.

Ali Ouanis, élu au sein du Parlement sous l’étiquette d’une coalition salafiste ultra conservatrice, a été condamné à un an de prison pour "acte indécent" -un acte de nature sexuelle– ainsi qu’à six mois pour avoir agressé un policier.

L’affaire a été renvoyée en appel et la caution de M. Wanis a été fixée à 1.500 livres (250 dollars), qu’il devra payer afin de ne pas être incarcéré.

La femme, étudiante d’une vingtaine d’années, a été condamnée à six mois de prison, qu’elle peut également éviter en s’acquittant d’une caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite