Traitement expérimental pour l’infirmière française ayant contracté Ebola

La jeune infirmière volontaire française de Médecins sans frontières (MSF) qui a contracté le virus Ebola et a été rapatrié dans un hôpital militaire en France, reçoit des “traitements expérimentaux”, a annoncé vendredi la ministre de la Santé Marisol Touraine.

La ministre a précisé qu’elle avait autorisé l’importation de ces "traitements expérimentaux" pour soigner cette femme, arrivée dans la nuit en provenance du Liberia.

Dans le journal officiel, un décret de son ministère a d’ailleurs été publié vendredi, autorisant "à titre dérogatoire" l’importation et l’utilisation de plusieurs médicaments -Favipiravir (Japon), ZMapp (Etats-Unis) et TKM-100-802 (Canada)- "pour les personnes contaminées par le virus Ebola dans les établissements de santé de référence (ESR) et dans les hôpitaux d’instruction des armées (HIA)", comme celui où a été admise la volontaire de MSF.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite