Sahara : Le statu quo actuel est “menacé par la montée de l’extrémisme et du terrorisme” au Sahel (Christopher Ross)

Sahara : Le statu quo actuel est
L’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara, Christopher Ross, a averti que le statu quo actuel du conflit du Sahara est "menacé par la montée de l’extrémisme, du terrorisme et de la criminalité dans la région du Sahel".

Dans un communiqué rendu public à l’issue de sa rencontre, lundi à Madrid, avec le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Garcia-Margallo et relayé par des médias espagnols, M. Ross a souligné la nécessité de poursuivre la recherche de solutions pour mettre fin au conflit du Sahara.

A cet égard, l’envoyé onusien a lancé un appel au "dialogue" pour résoudre ce conflit "qui a tant duré", rappelant avoir demandé aux parties de s’engager dans des "négociations sérieuses" pour trouver une "solution honorable pour tous".

Il a, d’autre part, indiqué avoir sollicité aux "acteurs clefs de la communauté internationale d’utiliser leur influence pour promouvoir ce dialogue".

La visite de M. Ross en Espagne intervient dans le cadre d’une tournée dans la région, entamée le 27 octobre dernier au Maroc.

Cette tournée s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour relancer le processus politique visant à trouver une solution politique définitive et consensuelle au différend régional autour du Sahara marocain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite