Régionales et départementales : l’Assemblée nationale soutient la tenue des scrutins en juin

L’Assemblée nationale a massivement soutenu, mardi, le maintien des élections régionales et départementales en France, lors d’un vote consultatif.

Le projet du gouvernement a recueilli 443 voix pour, 73 voix contre et 13 abstentions.

Plus tôt, le Premier ministre Jean Castex avait défendu devant les députés le maintien en juin de ces scrutins, mais en décalant d’une semaine les deux tours, qui sont désormais prévus les 20 et 27 juin.

“Le principe, c’est celui du maintien, car l’élection est un élément majeur de la démocratie, et de surcroît, les élections dont nous parlons ont déjà été reportées”, a déclaré le chef de l’exécutif.

Dans ce sillage, le ministère de l’Intérieur va mettre en place un site internet permettant aux électeurs de disposer “de l’ensemble des professions de foi” des candidats aux deux élections, alors qu’un débat sera organisé à la télévision et à la radio entre les candidats des régionales, avant le premier et le second tour.

Le gouvernement va également faciliter le vote par procuration, en vertu de la loi du 22 février, qui permet aux électeurs de disposer de deux procurations.

La décision de maintenir les deux scrutins cette décision de l’exécutif a été prise après une consultation gouvernementale à laquelle 24 000 maires ont pris part.

Quelque 56% de ceux qui ont répondu se sont prononcés en faveur d’un maintien de ces élections au mois de juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite