Pierre Gattaz : sans réformes structurelles, “nous resterons à des niveaux de 11% de chômage”

Le président du Medef demande au gouvernement de “passer à l’action”, avec des réformes structurelles. Pour le patronat, la recette est simple : baisse des charges, baisse des dépenses publiques.


Pierre Gattaz : "Sans réformes structurelles… par rtl-fr

Il ne partage pas tout à fait le même optimisme que Jean-Marc Ayrault. Le Premier ministre a assuré jeudi soir que l’objectif de l’inversion de la courbe du chômage était "quasiment" atteint. Invité de RTL ce vendredi, Pierre Gattaz se veut plus prudent.

"Compétitivité", martèle le patron du Medef, qui met en garde l’exécutif : "Il faut que la majorité, le gouvernement fasse le choix assumé de l’entreprise, de la mondialisation, de la conquête." "Si notre sac à dos est rempli de pierres et deux fois plus lourds que ceux de nos concurrents, ça ne marche pas", prévient-il.

Une seule solution selon lui : "Passer à l’action", avec toujours le même leitmotiv pour le patronat, "des réformes structurelles". "Tant que ces mesures-là ne sont pas prises en France, notamment dans la baisse des charges et des dépenses publiques, malheureusement nous resterons à des niveaux de 11% de chômage et nous risquons de passer à côté de la croissance", alerte Pierre Gattaz

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite