Marine Le Pen : “Mohamed Merah, la partie émergée de l’iceberg”

Marine Le Pen :
L’affaire Merah continue de s’immiscer dans la campagne électorale. Après François Bayrou, Marine Le Pen est revenue sur le drame de Toulouse lors d’un meeting à Bouguenais, près de Nantes dimanche après-midi. La candidate du Front National a choisi de taper dur. Elle a fait de ces tueries un exemple des dangers, selon elle, que l’immigration entraîne.

Marine Le Pen a en effet expliqué que Mohamed Merah était "peut-être la partie émergée de l’iceberg".

"Cette affaire est la conséquence la plus cruelle et la plus visible d’un mal très répandu", a-t-elle ajouté. C’est "l’expression paroxystique d’une gangrène qui se développe à vitesse grand V". "Combien de Mohamed Merah dans les avions, les bateaux, qui chaque jour arrivent en France remplis d’immigrés ?", s’est-elle interrogée. "Combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non assimilés ?".

La candidate frontiste s’est de nouveau engagée à réduire l’immigration légale de 200.000 à 10.000 entrées par an. Un objectif qui serait atteint, selon elle, au terme de son éventuel quinquennat

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite