Manuel Valls à Alger: “ne s’interdire aucun sujet”

Le ministre de l’Intérieur français Manuel Valls a souligné samedi à Alger qu’il ne s’interdirait avec ses interlocuteurs "aucun sujet", dont le terrorisme et le Mali, peu avant une rencontre avec son homologue Daho Ould Kablia.

"On ne va s’interdire aucun sujet: la relation bilatérale, la question des déplacements, la problématique de l’immigration bien évidemment et les grands dossiers qui concernent nos départements ministériels, la lutte contre le terrorisme, qui concerne très directement la France ces derniers jours, –et je sais le tribut que les Algériens ont payé au terrorisme– et puis le dossier du Sahel, plus particulièrement la crise malienne", a déclaré Manuel Valls.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite