Le chef des observateurs en Syrie “profondément perturbé” après nouvelle tuerie

Le chef de la mission d’observation de l’ONU en Syrie, le général Robert Mood, s’est dit "profondément perturbé" après la découverte mardi soir du corps de 13 personnes dans la province de Deir-Ezzor.

"Tous les corps avaient les mains liées derrière le dos, et certains semblent avoir été tués d’une balle dans la tête tirée à courte portée", écrit le général Mood dans un communiqué, se disant "profondément perturbé par cet acte épouvantable et inexcusable".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite