La lycéenne tuée en Haute-Loire a été victime d’une “agression sexuelle” (procureur)

La lycéenne de 18 ans retrouvée morte mardi à Yssingeaux, en Haute-Loire, sur les indications d’un homme de 35 ans toujours en garde à vue, a été victime d’une "agression sexuelle", a annoncé ce jeudi le procureur de Clermont-Ferrand.

"Effectivement, il y a eu une agression sexuelle" avant qu’il y ait un coup mortel porté à la tête, a déclaré le procureur Pierre Sennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite