L’ex-compagne de Delarue veut faire interdire son autobiographie (éditeur)

L
La journaliste et animatrice Elisabeth Bost, avec qui Jean-Luc Delarue avait eu un fils en 2006, a mis en demeure les éditions de L’Archipel afin d’empêcher la mise en vente prévue le 5 décembre de "Carnets Secrets", l’autobiographie annoncée de l’animateur disparu, selon les éditions de L’Archipel.

L’éditeur dit avoir reçu jeudi un courrier recommandé dans lequel Mme Bost met en demeure L’Archipel de ”stopper, sans délai, la publication” de "Carnets Secrets", autobiographie de Jean-Luc, à laquelle il aurait travaillé de 2011 jusqu’à quelques jours avant son décès, le 23 août dernier des suites d’un cancer de l’estomac et du péritoine. Mme Bost écrit vouloir interdire la publication de Carnets Secrets en intentant une ”action en référé en justice”. Elle demande par ailleurs que lui soit ”restitué le manuscrit original” de son ancien compagnon.

Les éditions de L’Archipel, qui ont pressé quelque 60.000 exemplaires de l’ouvrage très attendu médiatiquement en avaient obtenu le manuscrit de la veuve de Jean-Luc Delarue, Anissa, qu’il avait épousée au printemps dernier à Sauzon (Belle-Ile-Mer).

Selon l’éditeur avec lequel Jean-Luc Delarue avait noué des relations dès 2011 en vue de cette publication, l’animateur avait clairement manifesté de son vivant le souhait que le manuscrit auquel il travaillait soit publié.

Jeudi, les éditions de L’Archipel s’étonnent dans un communiqué que ”la liberté d’expression, érigée en principe soit menacée”. L’éditeur se dit également étonné ”qu’une personne n’ayant pas eu accès au livre et n’en connaissant donc pas le contenu, veuille priver le public de son droit légitime à l’information”. L’éditeur s’interroge par ailleurs sur le fait ”qu’une personne puisse s’opposer à la volonté maintes fois répétée de Jean-Luc Delarue de voir publié le récit sa vie".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite