Irak : 30 morts et 50 blessés dans une attaque contre un mausolée au nord de Bagdad

Trente personnes ont été tuées et 50 autres blessées dans une attaque attribuée au groupe autoproclamé “Etat islamique” (EI), perpétrée dans la nuit de jeudi à vendredi, contre un mausolée au nord de Bagdad, a indiqué un responsable des forces de sécurité irakiennes.

Des assaillants ont d’abord bombardé au mortier le mausolée Sayed Mohamed, situé à Balad, à environ 80 km au nord de la capitale irakienne, puis ils sont entrés dans le bâtiment et ont ouvert le feu.

Deux d’entre eux se sont ensuite fait exploser sur un marché proche du mausolée. Un troisième a été tué et sa ceinture explosive désamorcée, a précisé ce porte-parole du commandement des opérations conjointes dans un communiqué.

Cette attaque s’est produite cinq jour après un attentat au minibus piégé à Bagdad qui a fait près de 300 morts, selon un nouveau bilan fourni jeudi.

Cet attentat, l’un des pires qui ont secoué l’Irak depuis l’invasion américaine 2003, a été revendiqué par l’EI.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite