France : la ministre des Sports condamne la “quenelle” d’Anelka

La ministre française des Sports, Valérie Fourneyron, a condamné samedi la "provocation choquante" du footballeur Nicolas Anelka, qui a effectué une "quenelle" après avoir marqué un but pour son club de West Bromwich Albion dans un match du championnat d’Angleterre.

Ce geste – un bras tendu vers le bas tandis que la main de l’autre bras est portée à l’épaule – popularisé par l’humoriste Dieudonné est clairement antisémite selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, ce que son auteur conteste.

"Le geste d’Anelka est une provocation choquante, écœurante. Pas de place pour antisémitisme et incitation à la haine sur terrain de foot", écrit Valérie Fourneyron sur son compte Twitter.

La Fédération anglaise (FA) a annoncé l’ouverture d’une enquête sur le geste effectué par Nicolas Anelka après le premier de ses deux buts lors du match nul 3-3 sur le terrain de West Ham.

Manuel Valls a annoncé vouloir interdire les spectacles et réunions publiques de Dieudonné après ses propos contre des journalistes de confession juive.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite